Feng shui
Ajoutez Le-FengShui.com à vos favoris


LES CINQ ELEMENTS (1/2)
LES BASES ET FONDEMENTS DU FENG SHUI © LE-FENGSHUI.COM

La théorie des Cinq Eléments

A l’instar du Yin et du Yang, la théorie des Cinq éléments est née de l’enseignement taoïste, une philosophie ancestrale qui repose sur l’observation de la nature, de son fonctionnement et de ses changements perpétuels. Car en effet, rien n’est statique dans la nature, tout évolue et se transforme en permanence. Ainsi, la graine (Yin) devient une plante (Yang) qui meurt et retourne à la terre (Yin).

La théorie des Cinq éléments permet donc de décrire ces processus, ces transformations que l’on peut observer dans la nature. Les Cinq éléments sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau. Mais aucun n’est entièrement Bois, Feu, Terre, etc. Tout comme le Yin et le Yang, ils se définissent les uns par rapport aux autres. Chaque éléments est interdépendant, créateur ou destructeur.

Cette relation indéfectible entre chacun des éléments est illustrée sous forme de cycle. Si chaque éléments nourrit celui qui suit, on parle de « Cycle de création » ou « cycle d’engendrement » ; S’ils se gênent mutuellement, on parle alors de « cycle de contrôle ».


Le cycle de création et le cycle de contrôle

Le cycle de création décrit les rapports qu’entretiennent les différents éléments entre eux et avec quelle harmonie ils se nourrissent.

Le cycle de contrôle s’exerce conjointement au cycle de création. Il précise quant à lui les obstacles que peuvent exercer certains éléments vis à vis d’autres.

Un peu abstrait au premier abord ces deux cycles s’expliquent de manière très simple par la nature et ses cycles. Chaque éléments est également associé à une période de la journée et à une saison permettant ainsi de se faire une idée plus concrète du genre d’énergie qu’il véhicule.

Le Bois nourrit le Feu et il contrôle la Terre (enracinement de la plante). Il est associé au lever du soleil et au printemps. De même que la plante sort du sol pour aller cherche la lumière, l’énergie du Bois est ascensionnelle. Elle est celle de l’expansion, de l’ouverture vers l’extérieur.

Le Feu nourrit la Terre (cendres) et contrôle le Métal (il peut le faire fondre et le déformer). Il est associé au milieu du jour et à l’été lorsque la nature s’épanouie et puise sa force dans le soleil. L’énergie du Feu est active.

La Terre nourrit le Métal (les métaux sont extraits de ses entrailles) et contrôle l’eau (en l’endiguant). Elle est associée à l’après-midi ou à l’été glissant vers l’automne. C’est le moment des récoltes, des derniers rayons du soleil. L’énergie de la Terre est en boucle, elle rassemble.

Le Métal nourrit l’Eau (les métaux donnent à l’eau toutes ses propriétés : minéraux, oligo-éléments,…) et contrôle le Bois (en le coupant) Il est associé au coucher du soleil et à l’automne. Tout comme les plantes qui se sont concentrées et redonnent à la terre leurs fruits, l’énergie du Métal condense. Elle est tournée vers l’intérieur

L’Eau nourrit le Bois (l’arbre a besoin de l’eau pour grandir) et contrôle le Feu (l’eau éteint le Feu) Elle est associée à la nuit et à l’hiver ; au repos de la nature qui se gorge d’énergie pour renaître au printemps. L’énergie de l’Eau est fluide, calme.



Page précédente <
LE FENG SHUI
> Page suivante

Copyright Le Feng Shui © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Maison & Jardin | Bricolage peinture